An incredible pianist and singer, an astonishing 'touche-à-tout'.
Télérama
Frederik Steenbrink

Biography

The english version of this website should be online soon. Please bare with us for a moment.

Une voix de crooner, un goût prononcé depuis toujours pour le théâtre et la musique, une nature inspirée par la conception et l’écriture de spectacles, un appétit constant de découvertes et de rencontres : le spectacle vivant prend tout son sens et sa force sur la scène plurielle que Frederik Steenbrink a inventée, entre Paris et New York, à l’aune de son talent protéiforme, à la croisée de la chanson, du théâtre musical et de la comédie musicale.

Rencontres et répertoires

Parallèlement aux premières productions qui font entendre sa voix – Inaccessibles Amours (1996, mise en scène Abbès Zahmani), Noces et Banquet (1996, Théâtre de l’Unité), Irma la douce (2000, Jérôme Savary), Titanic (2000, Jean-Louis Grinda) –, il interprète ses propres compositions dans les spectacles de chansons Le Passager et Comme si, qui le conduisent en 2003, après un séjour new-yorkais à la New School University (master class de Performance for Singers), aux premières parties de Madame Marguerite d’Annie Girardot (L’Olympia) et de Que du bonheur d’Annie Cordy (Casino de Paris).

Poétique, juste et caustique !
BSC News

Cinéma, télévision & théâtre

Cette époque est aussi celle de plusieurs prix obtenus dans des concours de chanson en France et aux Pays-Bas, où il est né en 1974, et d’incursions au cinéma dans Les Enfants du printemps (2000, réalisation Marco Pico) et Désaccord parfait (2006, Antoine de Caunes). Il est également en haut de l’affiche des spectacles Mon cœur fait boum (2003) et Chopin, chanson de Daniel (2005) et travaille avec des artistes comme Herman van Veen, Ivo Niehe, Caroline Nin et le Sirba Octet.

Avec Isabelle Georges

Sa rencontre avec la chanteuse Isabelle Georges et la création de leur compagnie Encore Music lui ouvrent des horizons plus larges encore. Il y investit tout ce qui le nourrit et l’inspire, sans hiérarchisation aucune : Brahms, Rachmaninov ou Bach, mais aussi Cole Porter, Irving Berlin et Rodgers and Hart; ou encore l’univers lyrique de Verdi, Puccini et Wagner …

Isabelle Georges et Frederik Steenbrink forment un duo de choc !
Sunday Mail

C’est ainsi que naissent, avec Isabelle Georges, Une étoile et moi (2003), Padam padam (2010), Broadway en chanté (2012), Chante ! (2014), Vingt-quatre heures de la vie d’une femme (2014), Amour amor (2016), Happy End (2018), Lumière sur Broadway (2017), Oh là là ! (2019) et, plus récemment, Isadora (2019). Ensemble, ils assurent la création (mise en scène et écriture) des programmes symphoniques Broadway symphonique (2014), C’est si bon (2018) et Que du bonheur (2019).